SOYEZ UN HÉROS AUJOURD'HUI

Les styles épatants et les personnes derrière eux : Une série en plusieurs parties sur l'éléganza éditorial | Partie I : KJ Murphy

By: Wesley Boyce

Avez-vous déjà songé à tous les efforts qui ont dû être déployés pour obtenir la photo parfaite? Avez-vous déjà pensé à l'inspiration ou au pourquoi derrière la publication d'une splendide séance photos dans une revue ou les affiches sur la Fifth Avenue? Vous êtes-vous déjà demandé comment vous pourriez accéder à cette partie de l'industrie mais vous ne savez pas par où commencer?

Nous nous sommes entretenus (virtuellement) avec quelques artistes incroyables pour savoir ce qui les inspire dans le cadre de leur métier.

Cette semaine, nous mettons pleins feux sur KJ Murphy ( @kmurphycreations), un artiste-coiffeur coloré et éclectique originaire de Denver au Colorado. KJ se spécialise en blonds, en coupes fashion et en stylisme éditoral avant-gardiste. Gagnant d'un 2015 Professional Beauty Association Beacon, il est un BangStyle Supreme et un artiste international publié. Il a des années d'expérience en séances photos éditoriales, mode et cinématographiques.

KJ blog

I asked KJ to share how he got his start in this sector of the industry as well as a few of his favorite shots from his time on set. This is what he had to say:
" Je suis ravi de partager avec vous différents looks que j'ai créés au fil des ans. J'ai commencé à faire du travail éditorial bien avant mes débuts en coiffure. J'ai travaillé comme artiste-maquilleur pour des maisons hantées pendant plusieurs années et j'ai aussi fait de la peinture sur corps. J'ai toujours adoré voir les concepts se concrétiser et apprécié la collaboration avec tous les gens sur le plateau. Donc naturellement, lorsque j'ai commencé à faire de la coiffure, j'ai incorporé cela à mon travail. À chaque séance-photos, congrès ou événement, j'ai acquis une nouvelle compétence et je suis heureux d'en partager quelques-unes avec vous.

cotton candy dreams

1. Cotton Candy Dreams
\« Cette collection était ma deuxième soumission aux NAHA après avoir remporté le titre de Beacon. Ce look en particulier est probablement celui qui m'a pris le plus de temps à réaliser. J'ai dû colorer tous les cheveux, les couper, les friser et les coller à la forme. Chacune de ces petites boucles a été appliquée individuellement. Je me suis inspiré de clowns, de poupées et de l'idée de vivre dans un état de rêve. La leçon la plus importante que j'ai tirée de cette expérience est de toujours payer pour ce que vous voulez. Si vous soumettez vos images dans le cadre d'une compétition, payez votre équipe. C'est votre nom et votre vision. Si vous voulez que ça soit fait de la façon dont vous l'imaginez, payez pour que ça soit bien fait. Cela témoigne non seulement du respect que vous avez pour votre équipe mais d'un niveau élevé de professionnalisme qui peut rapporter gros plus tard.\»

Mentions de sources :
Cheveux : @kmurphycreations
Photographe : @nicolemarcelli
Fashion: @blackberrymaverick
Maquillage : @melakanamcintosh
Modèle : Carl

color me rad

2. Color Me Rad
\« Ce look aussi était amusant à créer. J'ai toujours eu cette idée de coiffer les cheveux et de prendre des photos en cours de création. Je crois qu'il est important de montrer tous les aspects de la coiffure. Même avant d'en arriver au résultat final, il y a de la beauté dans les cheveux. Cette séance photos a comporté de nombreux défis. J'ai dû vraiment m'assurer d'une application propre au niveau de la ligne de pousse car il y a des limites à ce que peuvent faire le maquillage et les retouches. Le petit point que vous voyez sur le côté droit de son visage est là parce qu'une goutte est tombée là par accident et on arrivait pas à la couvrir avec du maquillage. Il faut apprendre à s'ajuster aux imprévus et c'est ce que j'ai fait. Incoporez vos erreurs au look, et personne ne le saura. Il faut toujours pouvoir faire preuve de flexibilité dans ce genre de scénario et parfois, les erreurs nous mènent à quelque chose de meilleur et de plus beau.\»

Mentions de sources :
Cheveux : @kmurphycreations
Photographe : @vinniewphotos
Maquillage : @priority_looks
Modèle : Jeffrey Hughes

Bladed Boundary

3. Bladed Boundary
"This model is actually an old client of mine. I was using this photo for a men’s grooming competition that unfortunately I didn’t place in—however, it did get picked up by BangStyle. Doing men’s grooming has always been something that I enjoy. I simply wanted to do a clean, classic, men’s cut that best showcased my client’s features. He has a wonderful cowlick on his front hairline that we used to his advantage to create this beautiful wave. When you are looking for models, especially for cuts and colors, try to think of people who trust you. A lot of times, going through an agency can be difficult since they have strict regulations for their models on how their hair can be, so trying to do a high fashion color or a pixie cut isn’t always in the cards for them. However, your client that sees you every 6 to 8 weeks and likes to take all the selfies might be more open to the idea of receiving a free service, cutting off all their hair, and coloring it rainbow. Don’t limit your model pool to just ‘professional models.’ Use the models that already sit in your chair."

Mentions de sources :
Cheveux et maquillage : @kmurphycreations
Photographe : @nehemiahurbanphotography
Modèle : Will Knapp

Golden Roses

4. Golden Roses
" La collaboration peut être l'un des aspects les plus gratifiants du travail éditorial. On m'a demandé de collaborer avec ce designer pour donner vie à sa vision -- une tête de mort or rose. Ce fut l'une des rares fois que j'ai fait les cheveux et le maquillage. J'ai dû me refamiliariser avec l'anatome du crâne pour ce projet. Dans le cadre de toutes mes séances photos, j'utilise toujours un genre de tableau de visualisation qui est partagée avec l'équipe. Il faut que toutes les parties impliquées saisissent le ton et l'allure souhaités. Nous avons aussi décidé de mettre en valeur la texture naturelle de la modèle pour ce projet. Trop souvent, les stylistes tentent d'éliminer la texture naturelle des cheveux. Personnellement, j'aime célébrer différents types de cheveux et à chaque fois que j'ai l'occasion, j'aime mettre en valeur la texture. Pour créer ce look, j'ai utilisé le Kenra Platinum Dry Texture Spray 6 et le Lancement de Kenra Volume Spray 25 ." [This shoot was published in Feroce Magazine.]

Mentions de sources :
Cheveux et maquillage : @kmurphycreations
Photographe : @vinniewphotos
Concept/Designer : @juniper.elderberry
Modèle : @jaayrock

Que diriez-vous à quelqu'un qui songe à travailler dans ce côté de l'industrie? " La coiffure éditoriale est une forme d'art. Il peut prendre des années à vous habituer à voir certaines formes, à comprendre l'éclairage, les angles et le positionnement. Par contre, c'est une excellente façon d'exprimer votre créativité et de faire des choses que vous ne pourriez pas faire en salon. Je crois qu'il est important, en tant qu'artistes, de s'accorder ce débouché créatif. Si vous aimeriez être un artiste-coiffeur éditorial, faites-le. Mon meilleur conseil à ceux qui veulent s'impliquer dans ce domaine de l'industrie est de ne pas attendre qu'un photographe vous trouve, trouvez-le. N'attendez pas qu'un créateur de mode communique avec vous, demandez à emprunter ses vêtements. N'attendez pas qu'une occasion en or tombe du ciel, créez-la. Choisissez une date et un emplacement, choisissez un photographe et un modèle et faites-le! Une fois que vous commencerez à collaborer et réseauter avec d'autres artistes, d'autres occasions se présenteront fort probablement."

Si vous pourriez dire quelque chose à la personne que vous étiez pour la préparer à celle que vous êtes aujourd'hui, que lui diriez-vous?
" S'il y a une chose que je pourrais dire à mon plus jeune moi, c'est de laisser tomber l'idée que j'ai en tête de créer de beaux cheveux, tout simplement. Comme je l'ai dit plus tôt, pleins d'imprévus peuvent arriver en cours de séance et il faut savoir s'adapter. Je m'attardais toujours au moindre petit détail parce que ça ne concordait pas exactement avec ce que j'avais en tête, ce que j'avais imaginé. Bien qu'il soit avantageux de pouvoir reconnaître ses erreurs et de travailler à les améliorer, si vous continuez à insister sur une chose telle un cheveu ou une boucle qui n'est parfaite, vous ne ferez qu'aggraver le problème et causer des délais. Il y a de fortes chances que la caméra ne saisisse même pas l'imperfection sur laquelle vous avez perdu 15 minutes. Laissez tomber vos idées préconçues et apprenez à suivre le courant car il vous mènera souvent au look gagnant. Ne pensez pas trop, agissez.

La dernière chose à souligner est que le travail éditorial est votre perception des cheveux. C'est votre opinion, votre art. L'art est subjectif. Même si certains n'aiment pas ce que vous faites, d'autres diront que c'est la plus belle chose qu'ils ont jamais vu. Ne laissez pas les autres vous dire que votre art n'est pas bien ou beau. Ils voient tout simplement le monde d'une autre façon.»

" Votre art est beau, unique et magique, tout comme vous."

Dernies articles

How-to

How To Go From Brunette to Blonde Effortlessly


BY Kenra Professional

Inspiration

Everything You Need To Know About Babylights


BY Kenra Professional